Matériel requis : Oreilles, bouches, un microphone... et une enceinte quelque part ailleurs...

Belgiek ça va !

Il était une fois, une fois, Monique et la radio cousue main

Monique c’est une radio : Radio Moniek de Belgiek diffusé sur Radio Panik et Radio Campus à Bruxelles

Ils étaient trois de là-bas et on a trinqué bien comme il faut dans cette cousue spéciale « belgitude »,

Hélène s’est perdue mais tous les chemins mènent à Middelkerk
1 à 7 avec des noms de bière
Décapsulage immédiat
concert de « ça va » avec solo de chicon
bruit de mousse, de bouche, de manneken pis
quelle est la bonne prononciation
dérapage après picolage

Et voilà mais attention ceci n’est pas une émission de radio

Avec : Leslie, Jérome, Nora, Hélène, Chloé, Célio, Estelle, Sébastien, Joyce, Stéphane, Violaine et Emilie

Prochaine cousue main : jeudi 5 mai 2016

Pour participer à la prochaine émission, écrivez-nous par là…radiocousuemain@radiocampusparis.org


ça fait du noise noise noiseeee

Bonsoir mesdames et messieurs,

L’équipe des experts de la radio cousue main a tenté une expérience inédite et en direct sous vos oreilles ébahis mesdames et messieurs.

Et oui nous avons opéré une action qui n’a jamais été encore expérimenté à la radio (merci de nous communiquer les faits si vous avez déjà entendu ce qui suit). Une expérience presque incontrôlable et surtout qu’il n’est pas possible de répéter en amont.

Mais qu’est ce donc ???

Nous avons créé et joué en direct avec un véritable larsen ou feedback radiophonique !

Comment est ce possible ?

Très simple, les experts ce sont sommes munis, lors de cette expérience, d’une dizaine de petites radios portatives. Nous les avons allumé et les réglé sur la fréquence 93.9, de Radio Campus Paris.

Comme nous sommes en direct, nous pouvons nous écouter en train de nous écouter, l’écho de l’écho de l’écho engendre alors un mega larser !!

Il va de soi que l’on a pas pu répéter cette émission avant parce qu’il faut être en direct, donc bon on ne vous garantis pas le résultat mais attendez-vous à ce que ça fasse du mega cosmique noise noise noise !!


Equipe d’experts : Guillaume, Estelle, Coralie, Bruno, Célio, Chloé, Giacomo, Sébastien et Célio


En vadrouille pour la dernière de la saison

Ola todos,

pour la dernière émission de la saison nous avons pensé à une cousue un peu spéciale…

30 min avant le début de l’émission, nous partons tous ensemble marcher dans Paris, sans se parler, le jeu est d’écouter ensemble tout ce qui nous entour (mais aussi à l’intérieur de soi). Puis on arrive direct dans le studio en ne s’étant toujours pas parlé, l’émission commence et là c’est l’impro…

En gros qu’est ce que ça fait de marcher et d’écouter ensemble le paysage sonore sans se parler, et puis d’ouvrir le micro ??

Réponse à écouter sur le bouton play juste en haut…

Avec Annie, Clément, Hélène, Violaine, Sébastien, Marc, Shaman, Chloé, Léa, Estelle, Aline et Maxime à la réalisation

C’est la fin de la saison 3, si vous souhaitez participer à la prochaine saison contactez nous par ici… radiocousuemain@radiocampusparis.org

Rendez-vous en octobre pour la Radio Cousue Main saison 4 !!


Fais-le toi-même !

J'aimerais vous y voir...

J’aimerais vous y voir…

On a retrouvé le mode d’emploi. En principe, si on se débrouille bien, ça devrait fonctionner.

La Radio Cousue Main retrousse ses manches, chausse ses lunettes, suit la marche à suivre et on verra bien si le bidule (grr, dzoing, zip, clac, boum, pouet) fonctionne ou pas. Au pire, on appellera le service après-vente.

Avec Hélène, Madeleine, Sébastien au micro, Estelle aux manettes et Stéphane pour la hotline. Yeah!


Train chaotique

À la Radio Cousue Main, c’est le bordel,
nous avons fait péter la forme.

une cousue main que ne ressemble à rien d’autre. A écouter jusqu’au bout pour les plus courageux.

C’est le train chaotique

une performance collective radiophonique pour un micro et plusieurs âmes.

EN DIRECT DE RADIO CAMPUS PARIS

Avec Aline (au sursaut), Clément (à la fourche masseuse de tête), Elisabeth (au zigouigoui vocal), Hélène (au rire partout), Célio (le maître du désordre), Chloé (à la plume sauvage), Laura (princess of chaos) et Sébastien (l’homme qui vole en studio).

DSCN1683 DSCN1691 DSCN1705 DSCN1711


Au fond, du bruit

Salut à tous, La Radio Cousue main vous souhaite une très bonne année !

Pour l’occasion, elle ouvre portes et fenêtres et laisse les bruits du monde résonner dans le micro.
Enfilez vos anoraks et place aux bruits de fond !

Le bruit de fond est omniprésent, inévitable, majoritaire, nécessaire, il est celui de la vie, à l’origine, notre matière. Il est question d’échelle et surviendra certainement.
Le bruit de fond, c’est nous et c’est parfois celui dont nous voulons nous extraire…

Pour cette exploration sonore, nous vous proposons :
– Une introduction sur un déménagement peu discret,
– Une lecture en ascenseur où l’on préfère éviter de sortir à certains étages.
– Une course poursuite (au ralenti) entraînant une série de Vagues de bruits de fond
– Puis, Sébastien prend la parole, c’est Celui qui veut parler mais il est empêché par le bruit des autres.
Celle qui ne veut pas entendre – est autiste et son entourage est un bruit de fond
– Le Masquage de bruits de fond nous promène dans l’espace.
– Les Dialogues intérieurs sont notre bruit de fond à nous
– Et si l’on perçoit dans le vent l’échos joyeux d’un cocktail, les Cris d’horreur font tout de même réfléchir.

Avec fond, les bruits de Roselyne (celle qui lit sans sortir de l’ascenseur), Joyce (l’autiste au verre en plastique), Célio (l’auteur du texte et la voix du papa de l’autiste), Hélène (la maman de l’autiste qui chante en parlant), Sébastien (le gars qui n’aime pas les gens qui toussent au théâtre) et Chloé (la préposée aux plastiques, boite à musique, gling, et vrrrap).


Le silence n’existe pas ?

Pour la première émission de la saison mercredi 30 octobre, nous nous sommes inspirés de la vidéo John Cage & Roland Kirk: Sound (1966)

D’après J. Cage (mais aussi Knud Viktor ou vous) le silence, n’existerai pas…

Pour explorer cette supposition nous vous avons radio-tricoté  ce programme…
– « Comment ça se… » ou des phrases qui ne se finissent pas se continuent en silence, on leur répond par d’autres phrases qui ne se finissent pas… vous me suivez ?
– Les vannes pourries
Selon John Cage : toute blague pourrie entraîne un silence (consterné)
– Toucher le grommelot
– Un concert de respirations
– Les petits points
jeu sur des impulsions sonores et les silences qui suivent
Et un concert de bruits de fond

Avec les voix et les oreilles de : Hélène, Aline, Hervé et ses filles Sybille et Tessa, Chloé, Célio, Sébastien, Marilou, Mariadèle, Madeleine, Elisabeth, Joyce et Rolf. L’émission a été réalisé en direct par Hugo. Et puis Emilie, Sam, Catherine et Julie n’ont pu venir mais nous on aussi aidé à préparer cette émission.

Pour nous contacter ou participer c’est par ici… radiocousuemain@radiocampusparis.org